Restez chez vous, sauvez des vies

COVID-19 : l'engorgement des hôpitaux.


Durant ces 15 derniers jours, j’ai quand même fait la bise à 2 personnes. Deux, c’est peu, vous me direz. Mais ça restait une grosse erreur. Si, si.

Pour démontrer ma propre boulette, parlons chiffre, parlons concret.


⚠️ L’incubation : La durée d’incubation de la grippe saisonnière est de 3 à 6 jours. Celle pour le covid-19 peut aller jusqu’à 14 jours… Sans mentionner les porteurs sains, imaginez combien de gens ont a le temps de contaminer pendant ces 14 jours, en allant s’empiler comme des Lego dans les supermarchés, en ne respectant pas la distance de sécurité d’un mètre, en continuant de faire la bise à Paulette et de serrer la paluche de Maurice.


⚠️ La contagion : En moyenne, il semble qu’une personne infectée par le Covid-19 en contaminera 3 autour d’elle. Je ne suis pas bonne (du tout) en Maths, mais le calcul est facile.1 personne infectée = 3 nouveaux infectés. Ces 3 là infectent 9 personnes de plus. Puis 9 en font 27 de plus. Ces 27 infectés en génèrent 81. Ces 81 en génèrent 243 nouveaux…Or, même en s’arrêtant-là dans ce calcul de chaîne de contagion, il faut faire la somme de tous les cas initiaux pour avoir le nombre total d’infectés (on se croirait dans une partie de Dying Light, dis comme ça ^^).


☣️ Dans le petit exercice ci-dessus, ça nous amène à 364 personnes infectées. Tout ça pour UN cas initial...


⚠️ Le pourcentage de cas sévères : Sur ces 364 personnes dans l’exemple ci-dessus, 2% présenteront une forme sévère de détresse respiratoire, qui nécessiteront une prise en charge dans un service de réanimation, avec du matériel d’assistance respiratoire. Voire des complications annexes (insuffisance rénale, et autres joyeusetés).


☣️2% de 364, c’est 7 personnes. SEPT personnes en réanimation, déjà, dans cet exemple...


⚠️Les conséquences sur les structures de la santé : Grâce à notre difficulté à comprendre qu’il faut arrêter de s’en foutre ou de se ruer dans les magasins, le nombre de cas grave double tous les 3 jours.D’après les services de santé, sur le terrain tous les jours pour soigner les malades, dans 10 jours, à ce train-là, il y aura 5000 personnes en services de réanimation.

☣️Vous savez combien il y a de lits disponibles en réanimation, en France ? 5000. Ça veut dire que dans 10 jours, tous les services de réanimation de France auront atteint le point de rupture. Ce qui veut dire encore une fois que si les malades présentant des formes sévères augmentent encore, nos soignants seront forcés d’appliquer le tri thérapeutique. Faute de matériel, faute de personnel, faute de lits, les soignants qui s’éreintent tous les jours pour compenser nos conneries pourraient bien être bientôt contraints de faire des choix sur qui des malades a le plus de chance de survie en recevant les soins… car ils ne pourront PLUS SOIGNER tout le monde. Tout cela, c’est en mettant de côté qu’il n’y a pas grève d’AVC, de crise cardiaque, d’accidents domestiques et j’en passe, pendant la pandémie… Qui va soigner ces blessés et malades-ci, si toutes les structures de soins sont saturées par les malades du Covid-19 ?

⚠️ Les projections : Les résultats d’un groupe d’études concernant le Covid-19 sur la base : des données de contagion, évoquées ci-dessus, ayant volontairement considéré de nombreux cas graves et des mesures de précautions minimes - soit bien inférieures à celles qu’on essaye désespérément de mettre en place : la France aurait entre 300.000 et 500.000 morts à déplorer.☣️ La grippe saisonnière, sur une saison coriace, c’est autour de 13.000 morts.☣️ Maintenant, vous la voyez la différence avec la grippe saisonnière ? Parce que moi oui, je la vois très clairement désormais, la différence. Alors bien entendu, je ne suis pas médecin. On pourra toujours me rétorquer que ce que je dis est basé sur du vent, ou que les calculs sont faux, ou gnagnagna je ne sais quelle autre connerie. Pourtant je n’invente rien. Les données sont là, vous n’avez qu’à fouiller un peu pour les lire par vous-même.Conclusion de ce message délibérément anxiogène -pour forcer le passage dans les crânes épais- :Ceux qui préfèrent continuer de prendre le problème par-dessus la jambe, de clamer que ça les empêchera pas de vivre ou qui font la gueule devant les (pas assez sévères) mesures de confinement, je vous pose ces questions : - Irez-vous annoncer aux proches la mort de l’un des leurs ? - Irez-vous faire le tri entre la vie des gens une fois que votre mépris crasse du bien d’autrui aura conduit le pays dans ces extrémités ? - Donnerez-vous l’un de vos reins pour le pauvre papi que vous aurez contaminé en faisant le gros beauf dans les parcs ou les bistrots, en fêtant la fermeture des lieux publics ? Est-ce que vous serez seulement capables d’assumer vos conneries, devant ce fiasco ? Je crois pas, nan. Je crois pas… ☣️Alors bon sang, RESTEZ CHEZ VOUS. Respectez les GESTES BARRIÈRES.☣️

19 vues
  • Cynematics
  • -
  • © 2009 Nigel Stanford
00:00 / 00:00

ME SUIVRE :

  • Facebook Rose Morte
  • Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • Blanc Amazon Icône